En juin dernier, le Ministère de l’éducation a annoncé qu’il mettait en place un programme de subvention visant à intégrer l’activité physique dans les PME québécoises.

***AJOUT: il sera possible de soumettre pour subvention un projet favorisant l’activité physique en entreprise du 1er avril au 15 mai de chaque année jusqu’en 2023. Contactez-nous pour de l’aide !

Les employeurs de choix offrent des programmes visant à améliorer la santé de leurs collaborateurs. Mais outre la réputation, quels sont les bienfaits de faire bouger ses employés ?

Quelques bienfaits

Prévenir et traiter les problèmes de santé mentale

Les lignes directrices internationales en matière d’activité physique recommandent généralement 150 minutes par semaine d’activité physique d’intensité modérée à vigoureuse et les études indiquent que déjà la moitié de ce volume d’activité physique entraînerait des bienfaits marqués sur la santé.

Prévenir l’apparition des maladies chroniques

Les données probantes ont clairement démontré que la pratique régulière de l’activité physique est liée à une réduction des risques d’au moins 20 % à 30 % dans plus de 25 affections chroniques et de mortalité précoce.

Contribuer à prévenir les troubles musculo-squelettiques

Rien ne remplacera une démarche ergonomique réalisée par un professionnel. Par contre, un groupe de muscles surutilisé pourra créer des tensions, à la longue. Faire de l’exercice permet de rétablir les déséquilibres musculaires, améliore la condition physique en général ainsi que la capacité de récupération.

Améliorer la productivité des salariés et de l’entreprise

Une étude française a démontré «qu’un salarié qui pratique une activité sportive gagne ainsi de 6 à 9% de productivité par rapport à un collègue sédentaire». De plus, selon Watson Towers, les entreprises qui offrent des programmes de santé et de productivité hautement efficaces déclarent des revenus par employé supérieurs de 11% et des rendements à l’actionnaire supérieurs de 28%.

Améliorer la marque employeur et faciliter le recrutement

L’offre en santé et mieux-être est devenue un facteur de rétention primordiale pour les Milléniaux, qui compteront pour 75 % de la main d’œuvre active en 2025. De plus, les études démontrent qu’un des premiers bienfaits à instaurer des initiatives santé et mieux-être est d’améliorer la perception que les employés ont de leur employeur. Ils sentent qu’on se soucie d’eux !

Améliorer l’estime de soi et la cohésion d’équipe

Pratiquer une activité physique quotidienne, par les grands et les petits succès qu’elle apporte, renforce l’estime de soi des individus. Pratiquée en groupe, elle renforce la communication et la cohésion d’équipe, ainsi que le sentiment d’appartenance.

man holding black barbell
Photo de Victor Freitas sur Pexels.com

Wow ! Mais par quels moyens puis-je favoriser l’activité physique dans mon entreprise ?

De façon générale, vous pouvez défrayer les coûts des activités physiques (inscription au gym, achat d’équipements pour la maison, marathon, course d’équipe) que vos employés font déjà ou encore proposer des activités en milieu de travail, à vos frais.

Vous pouvez aussi :

  • Faites la promotion du transport actif, lorsque cela est possible, une pratique qui s’insère bien au quotidien puisque
    man riding black and white mountain bike
    Photo de rawpixel.com sur Pexels.com

    tout le monde doit se déplacer au travail : encouragez la marche, le transport en commun, installez des supports à vélo ou même, payez vos collaborateurs, comme cette entreprise qui rémunère ses employés qui viennent à vélo.

  • Installez un gym permanent en milieu de travail, comme Pelican International et Bain Magique. Ou faites appel à des entreprises comme Gym Alternatif, pour des installations temporaires sur demande !
  • Créez un club de marche active sur l’heure du dîner, notamment pour vos gens de bureau. Ça les décolle de leur écran et améliore la concentration et la productivité en après-midi !
  • Lors des activités de consolidation d’équipe, des activités sociales et des activités de reconnaissance, privilégiez les activités physiques et les défis sportifs, comme les Olympiades, les Mud Race, les journées de ski, les défis à vélo, etc.
  • Louez un gymnase et proposez à vos équipes de faire l’essai d’un nouveau sport, sous la supervision d’un coach. Des entreprises comme Décathlon Brossard et Décathlon Boisbriand mettent un gymnase multisports à la disponibilité de leurs membres pour réservation. Énergie Cardio permet aussi d’organiser des cours en salle, en format essai ou en format session, pour une somme très abordable !

    action adventure climbing daylight
    Photo de Riccardo Bresciani sur Pexels.com
  • Il n’y a pas de petites activités : valorisez autant le yoga que le Ironman. Les activités de plein air sont valables aussi. Tout est bon, tant qu’on bouge !
  • Favorisez la constance: il n’y a pas de bienfaits si on le fait une fois par semaine puis ensuite, plus rien pendant 6 mois.
  • Utilisez des applications comme Strava, qui permettent d’enregistrer les trajets et les distances et de les diffuser à un groupe composé de vos collègues, comme chez ABF Systèmes. Se motiver avec ses collègues de travail, ça n’a pas de prix !
  • Proposez des formations sur les bienfaits de l’activité physique, sur les risques de la sédentarité et de la position assise, sur la santé globale, sur la façon d’intégrer l’exercice au quotidien, sur certains sports.  Vous avez un super marathonien dans vos rangs ? Pourquoi ne pas développer un petit atelier avec lui afin de montrer les bases de la course à pied à ses autres collègues curieux ? Une belle occasion de reconnaissance, également !

Note de l’auteure: le golf compte aussi… à condition de marcher et de laisser tomber la bière et les chips d’après-partie!

achievement activity adolescent arms
Photo de Tirachard Kumtanom sur Pexels.com

Toute la démarche doit être cohérente avec ce qui se fait en place ainsi que les activités et la culture de l’entreprise.

N’oubliez pas les conditions de succès !

  • Tenez compte de votre population : qui sont vos employés ? Quel type de travail font-ils ? Quels sont leurs intérêts ? Par expérience, les travailleurs manuels sont déjà fatigués à la fin de la journée et leur dîner est précieux pour se reposer physiquement. Vous devrez trouver une activité qui s’insère dans cet horaire. Pour ce qui est des parents de jeunes enfants, vous aurez un moins haut taux de succès si vous proposez des activités après les heures de travail. Dans le cas des travailleurs plus âgés, je vous promets une absence totale de participation à vos activités de cross-fit !
  • Etes-vous cohérent avec votre démarche de Santé et Sécurité au travail ? Avez-vous réalisé ou débuté une démarche ergonomique ? Où en êtes-vous avec votre plan d’action annuel ? La grogne sera grande si vous proposez des activités sportives mais qu’il est notoire qu’une tâche ou un poste en particulier blesse vos gens. Votre message sera alors très mal reçu.
  • Etes-vous cohérent avec les activités et la culture de l’entreprise? Les cours de yoga peuvent être bien, mais pas si vos gens travaillent sur la route. Même chose si vos employés n’ont pas d’heure réelle de dîner ou si tout le monde sort manger à l’extérieur. Ou si 13h est l’heure privilégiée pour les réunions !
  • Donnez l’exemple : vous prônez l’activité physique mais jamais vos employés ne vous entendent parler de vos propres sports. Faites une activité avec eux, de temps à autre.
  • Maintenez la conversation : parlez-en lors de vos discours, lors de vos événements de reconnaissance, lors de vos conversations individuelles. Sans créer de compétition, soulignez la participation de telle équipe, la réalisation d’un employé, la ceinture noire obtenue d’un autre, etc.
  • Impliquez vos employés et recueillez leurs suggestions : vous favoriserez ainsi leur participation, comme Emballage Cartier le fait.
  • Retenez les services d’un professionnel pour accompagner vos employés dans leurs pratiques sportives, afin de diminuer le risque de blessures, favoriser les résultats et maintenir la motivation.
stretching man and woman
Photo de rawpixel.com sur Pexels.com
  • Installez des douches sur le milieu de travail, parce que bon… humm… vous avez compris ! Vous n’en avez pas les moyens ? L’application Go Rinse Yourself  repère les douches à proximité d’un lieu donné, en échange d’une mince contribution qui varie de 5$ à 9$.
  • Accordez de la flexibilité pour favoriser les activités. Ça peut être aussi simple que de permettre des heures d’arrivée et de départ flexibles. Un de vos employés aime profiter des bains libres le matin pour s’entraîner au triathlon ? On peut lui permettre d’être au bureau à 9h au lieu de 8h, pour alléger son stress et le supporter dans sa motivation. Une autre employée a de jeunes enfants et un cours de Zumba le mardi à 18h ? Partir à 16h cette journée-là aura peu d’impact sur le travail mais beaucoup sur sa santé ! Certaines entreprises, comme Nexus Innovations, rémunèrent 2h chaque semaine pour chaque employé afin de favoriser l’activité physique au quotidien.

    silver and gold coins
    Photo de Pixabay sur Pexels.com
  • Offrez des incitatifs de participation : selon une étude menée en 2011 par l’Incentive Research Foundation, cela augmente le taux de participation d’environ 60%. Plus de 4 travailleurs sur 5 participeront à un programme de santé mieux-être s’ils y a des incitatifs financiers et/ou non-financiers, contre 1 sur 5 où il n’y a pas d’incitatif.
  • Offrez également des activités complémentaires, comme des formations sur la nutrition, les saines habitudes de vie, la gestion du stress. La santé mieux-être, c’est un tout !

Pour finir,

Rappelez-vous qu’il faut viser l’intégration durable au quotidien, car la plupart des bienfaits pour l’entreprise surviennent après 3 à 5 ans. Il faut donc viser la pérennité et le long terme.

«Changer une habitude prend 3 mois, et non 3 semaines, et c’est ce qu’il faut avoir comme objectif. Car l’habitude engendre de la constance, qui amène à son tour des résultats et là, tout le monde est mieux !» nous dit Claudia Baillargeon, kinésiologue et kinésithérapeute.

Pour soumettre votre projet répondant à l’un des 3 volets et ainsi bénéficier de la subvention du Ministère de l’Éducation, vous avez jusqu’au 31 juillet 2019. Hâtez-vous ! N’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner dans cette démarche !

Poursuivons la conversation : dites-moi ce qui a été mis en place dans votre entreprise ?

Mon nom est Marie-Eve Champagne, je suis spécialiste en Santé Sécurité Mieux-Etre au travail et j’aide les gens à mieux travailler depuis près de 12 ans.

Merci à Claudia Baillargeon pour sa contribution et sa relecture !

Fondatrice de Karmakin, Claudia Baillargeon est le parfait mélange entre éducation, expérience et inspiration. Certifiée en kinésiologie, kinésithérapie et coach en nutrition, Claudia a une soif d’apprendre qui la pousse à toujours vouloir approfondir ses connaissances dans les domaines qui la passionnent : l’entraînement, la nutrition et les saines habitudes de vie menant à l’épanouissement de soi.  www.karmakin.ca

Références

SCHWEYER, Adam, « Energizing Workplace Wellness Programs», Incentive Research Foundation, Juillet 2011, 36p., http://theirf.org/research/energizing-workplace-wellness-programs-the-role-of-incentives-and-recognition/128/

Financière Sunlife, «Une dose stratégique de mieux-être – Recherche basée sur le Sondage national sur le bien-être 2011 de Buffet», Mars 2012, 9p.

Le Parisien, «Le sport augmente la productivité et réduit les dépenses de santé», 20 septembre 2015, http://www.leparisien.fr/economie/votre-argent/le-sport-augmente-la-productivite-et-reduit-les-depenses-de-sante-20-09-2015-5109485.php

COURSIER, Quentin «Estime de soi : l’impact positif de l’activité physique et sportive», Institut de Recherche du Bien-être, de la Médecine et du Sport Santé31 août 2017, https://www.irbms.com/estime-de-soi-pratique-sportive/

Warburton DE, Nicol C, Bredin SS. Health benefits of physical activity: The evidence. CMAJ 2006;174:801-809

TOWERS WATSON «Parcours vers la santé et la productivité – Résultats du sondage Au travail!» 2011-2012, 2012,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.