L’environnement, le mieux-être et tout le tralala…

Pour les entreprises, le dilemme semble insoluble : d’un côté, des décisions d’affaires sensées. De l’autre, l’intégration d’actions préservant l’environnement et luttant contre les changements climatiques, potentielle sortie d’argent sans retour sur investissements. Et si les deux étaient compatibles ?